Si la première pierre de notre Ville a été posée, en l'honneur du Roi d'Espagne Charles II, le 3 septembre 1666, l'histoire commence bien avant. Déjà dans les cartulaires de l'Abbaye de Lobbes, on trouve la trace d'un petit village, du nom de Carnoit, ce qui voulait dire un endroit bordé de charmes. Trois cent cinquante ans, pour une ville, c'est un événement marquant.
Les pas de nombreux occupants, qu'ils soient Français, Espagnols, Hollandais, Autrichiens, Allemands, ont foulé les pavés de Charleroi.
Charleroi est la deuxième plus jeune ville de Belgique, Louvain-la-Neuve étant la plus jeune. Tout au long de sa vie, Charleroi a rencontré des personnages célèbres, qu'ils soient natifs de l'endroit ou non : Monseigneur Lemaître, Bob Dechamps, Jules Destrée, Jacques Bertrand, et bien d'autres encore.
Au fil des ans, la Ville s'est agrandie, les fortifications ont fait place aux grands boulevards que nous connaissons tous, les fortunes se sont faites et défaites, de grandes familles ont été à la tête de colosses de l'industrie - les familles Chausteur et Jonet pour l'industrie du verre, la famille de Dorlodot pour l'industrie métallurgique, entre autres.
La faux des guerres a bien trop tôt cueilli les vies de nombre de personnes jeunes et moins jeunes, l'économie et la finance ont à leur tour façonné le visage de Charleroi, qui s'est à nouveau agrandie et transformée.
Mais, depuis trois cent cinquante ans, Charleroi est là, présente, au coeur du Hainaut et de la Wallonie. Comme le dit le slogan, Charleroi se bat, Charleroi vivra. Car Charleroi, c'est aussi les gens qui y habitent, qui y font leurs courses, qui y travaillent. Charleroi, en même temps qu'une Ville, est un ensemble de personnes variées et métissées. Un ensemble de gens qui donnent vie à Charleroi, et à qui Charleroi donne vie.
Heureux anniversaire, Charleroi !
Depuis le lundi 28 novembre 2016, et ce jusqu'au jeudi 8 décembre 2016, une boîte a été ouverte, où toute personne pouvait déposer qui un DVD, qui un CD, une lettre, une peluche, tout objet que nous pourrions et voudrions tous déposer à l'intérieur. Le 8 décembre, cette boîte a été scellée, et constituera un témoignage de la vie d'il y a cinquante ans. En effet, elle sera ouverte à nouveau pour les quatre cents ans de la ville, en 2066. Gageons que les participants ont été nombreux !

LE PARCOURS-DÉCOUVERTE DES TROIS CENT CINQUANTE ANS

Vingt et un points de passage, vingt et un endroits à découvrir. Ce parcours, qui arpente la Ville Basse aussi bien que la Ville Haute, a été imaginé par l'Échevin de la Voirie et des Travaux, Éric Goffart. Ils sont signalés par une plaque de bronze posée au sol, de forme hexagonale, pour rappeler le plan de l'ancienne forteresse. Ce parcours est accompagné d'une brochure disponible gratuitement à la Maison du Tourisme, et au Point Tourisme de la Gare du Sud.